Pré-réservez en ligne votre visite de la fromagerie.

En savoir plus

Ferme de la Trabotière

Mesnil-Bacley

Olivier TOUZÉ

95 vaches

Troupeau 100% Normand

Livarot

Pont-L'Évêque

Camembert de Normandie

"Je suis engagé dans la filière AOP pour les fromages Camembert et Livarot car il n'y a pas seulement ma production de lait qui m'intéresse. Ce que l'on fait ensuite de mon lait est très important pour moi. Nous avons la chance d'être en Normandie, une région touristique; c'est à nous de travailler dessus pour que toute cette richesse perdure et se développe. Nos produits AOP sont une forte valeur ajoutée pour l'ensemble de la filière. La région de la Normandie est riche historiquement, il nous appartient de valoriser cet atout."

Olivier Touzé

Une Histoire

de famille

Les arrière-grands-parents d'Olivier Touzé avaient déjà une ferme à la Trabotière. Ils avaient quelques vaches et une activité cidricole. Ils avaient également une activité d'affinage : ils achetaient des Livarot blancs aux fermiers voisins ou à la Halle au beurre à Livarot et les affinaient comme l'avait aussi fait Eugène Graindorge à ses débuts. Les parents d'Olivier ont repris la ferme en décidant de réorienter les activités en se focalisant sur la production de lait uniquement. Leur troupeau était composé de 30 vaches.

C'est en 1987 qu'Olivier a pris la décision de s'installer avec ses parents dans la ferme de la Trabotière. Ensuite, en 1995, il a agrandi son cheptel laitier en ajoutant 28 hectares supplémentaires à son exploitation. Au fil du temps, le troupeau s'est agrandi pour monter à 95 vaches aujourd'hui. Ensuite, Olivier a longtemps réfléchi quant au projet de modernisation de la traite. Il a franchi le pas en 2018 en installant un système de traite automatisé et en restructurant son exploitation pour créer une grande surface herbagère accessible aux vaches depuis la salle de traite.

" Avec ce système de traite, les vaches ne sont pas stressées puisqu'elles y vont quand elles le veulent ; c'est un réel bien être pour mes animaux. "

Il n'a plus besoin d'amener et de guider les vaches pour qu'elles passent à la traite, c'est un réel gain de temps pour Olivier qui passe plus de temps désormais à surveiller son troupeau. Ce système automatisé permet au producteur d'organiser son travail différemment puisque le suivi du troupeau est au coeur de la réussite.

Un producteur engagé

dans la filière AOP

Son parcours

Olivier a fait des études en mécanique automobile, qui lui ont beaucoup servies pour la suite de son parcours. Il a finalement pris la décision de faire une formation agricole afin de reprendre la ferme de ses parents. Aujourd'hui il a fait le choix de produire du lait pour la laiterie E.Graindorge non seulement pour sa proximité géographique puisque la ferme est située à seulement 4,3km de la Fromagerie mais aussi pour sa dynamique.

"Le lait d'ici doit être transformé à côté, dans la même région, c'est bien sûr écrit dans le cahier des charges des produits AOP."

"Les AOP, c'est une bonne dynamique de région avec des emplois indélocalisables. La laiterie E.Graindorge nécessite beaucoup d'emplois car les étapes de fabrication sont encore très manuelles."

Ses engagements

Olivier est aujourd'hui très engagé pour défendre et mettre en avant la filière AOP. C'est le Président de l'Organisation des producteurs de lait AOP E.Graindorge. Il est également impliqué dans les organismes de Défense et de Gestion du Livarot et du Camembert AOP de Normandie. Ces organisations ont pour but de travailler sur les cahiers des charges ou sur la communication. Son but est de tirer vers le haut les produits AOP. Lors de rencontres entre les producteurs et les transformateurs, chacun apporte son avis dans un but commun : mettre en avant les produits de la filière AOP.

Parrainez une vache normande et devenez membre du Club des amateurs de fromages Graindorge !